Un forum de discussions pour parler de tout et de rien, de vos études, de vos vacances, de vos loisirs et faire plein de connaissances !
 

Partagez | 
 

 Les douze rois de Sharakhaï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dame Kaede
Baleine de Nemo
Baleine de Nemo
avatar
Messages : 1172
Date d'inscription : 02/08/2017
Age : 27

Message Sujet: Les douze rois de Sharakhaï   Ven 4 Aoû - 19:09

Sharakhaï est la cité-carrefour du grand Shangazi, l'immense désert où se déroule l'histoire. Son commerce est florissant, son arène de combat divertit les voyageurs de passage comme la population résidente. Sa richesse fait bien des envieux dans les autres royaumes alentours. Mais personne n'oserait s'emparer d'une cité dirigée, comme le nom de la saga l'indique, par douze rois dont la férocité n'a d'égal que leur omnipotence... Car ils sont immortels et dôtés de grands pouvoirs. Ceda (çeda pour la prononciation), jeune guerrière, s'est jurée depuis ses neuf ans d'abattre ces douze infâmes tyrans, responsables du meurtre de sa mère. Les cinq premiers chapitres nous présentent de manière particulièrement réussie le quotidien de la jeune femme, qui gagne sa vie en participant à des combats dans l'arène, mais aussi parfois en faisant quelques courses secrètes dans la ville pour certains commanditaires. C'est d'ailleurs lors de l'une de ces tractations secrètes que tout va brusquement changer pour elle, et qu'après dix ans d'attente va se présenter l'occasion de démarrer sa féroce vendetta.

L'univers est beaucoup plus riche qu'il n'y paraît du premier abord, et l'histoire n'est pas relatée que du point de vue de la seule héroïne. Deux autres personnages prennent de l'importance, son meilleur ami Emre qui, lui aussi, cherche vengeance (mais compte s'y prendre d'une autre façon), et Ramahd, ressortissant d'un royaume voisin qui lui, en a après les rebelles qui essaient de terrasser les rois, mais avec des méthodes plus que discutables. Ce trio permet ainsi d'avoir une vue globale sur les évènements qui s'impactent les uns les autres et c'est superbe. La magie est présente par petites touches, sans trop en faire, mais juste assez pour nous enchanter. L'héroïne est attachante Les personnages sont tous attachants en fait :). Ceda est une guerrière qui se bat, qui baise et qui se défonce (je ne sais pas comment appeler autrement son recours aux pétales d'Adicharas), et très loyale envers les siens avec ça. Ca nous change des princesses blanches comme neige. Emre au début très effacé, subit une évolution sympathique. Le sombre Ramahd est particulièrement charismatique, même si son background est relativement classique.

Les douze rois remportent la palme au niveau du charisme, le moment où Ceda se retrouve enfin face à eux est clairement un moment intense dans la lecture. Douze antagonistes, monolithiques, puissants et classes, avec cependant chacun leur face humaine, leurs aspirations, leurs regrets aussi -car en dépit de leur cruauté, ils ont gardé clairement certains sentiments humains-. Ma préférence va au Roi Eloquent.
On va de révélation en révélation, après un début assez calme, les évènements n'arrêtent pas de succéder, il n'y a pratiquement pas de place pour l'ennui. Même pas pendant les flash-backs alors qu'ils sont pourtant nombreux. La mythologie mise en place par l'auteur est également très bien construite.

Les seuls bémols que je note sont quelques légères longueurs, mais rien pour ma part qui ne m'ait arrêtée, et aussi, la maladresse de la traduction française (le roman est édité chez Bragelonne). Certaines phrases sont mal tournées, il y a des répétitions, des lourdeurs... les poèmes du livre doivent sûrement rendre mieux dans la langue d'origine. Je compte relire le roman en anglais un jour pour l'apprécier vraiment à sa juste valeur. Je conclue donc en disant que si vous voulez vraiment passer un bon moment et vous évader, je recommande ce premier volume de Sharakhaï et ai hâte de lire le suivant.

Et matez-moi cette couv! :)
Spoiler:
 


Dernière édition par Dame Kaede le Sam 5 Aoû - 14:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myria
Léviathan des Nymphes
Léviathan des Nymphes
avatar
Messages : 4510
Date d'inscription : 04/06/2016

Message Sujet: Re: Les douze rois de Sharakhaï   Sam 5 Aoû - 10:44

Ce livre m'a l'air vraiment pas mal *-* je l'ajoute à ma PAL ! :D

@Dame Kaede si tu réalises après avoir posté un message que tu aurais voulu y rajouter quelque chose, nous avons un bouton "éditer" en haut à droite. Avec ça, c'est plus facile d'ajouter tout ce que tu veux sans double post :oni8: tu pourrais le faire en rajoutant ton image au premier post s'il te plaît ?  :onilove:



Anciennement Rym



« Tu es semblable à une étoile, on te voit quelques instants mais ta beauté est si intense qu'on s'en souvient toute notre existence »


Je suis une étoile filante, perdue dans l'océan, je répands amour et chaleur. Je suis l'étoile de Ocean Home.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame Kaede
Baleine de Nemo
Baleine de Nemo
avatar
Messages : 1172
Date d'inscription : 02/08/2017
Age : 27

Message Sujet: Re: Les douze rois de Sharakhaï   Sam 5 Aoû - 14:23

En fait, à cause de la taille de l'image, je pensais que ça rendrait mon texte de présentation plus lisible que de mettre les deux séparément. Mais si cela contrevient trop aux règles du forum, je viens d'éditer mon post et vous présente mes excuses. :)

Et oui, ce livre est vraiment super. Il m'a inspiré une chanson, c'est pas rien! :D Quand tu l'auras lu, je serais enchantée de découvrir ton avis! ^_^



Merci @"Louve Ailée" pour le kit :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myria
Léviathan des Nymphes
Léviathan des Nymphes
avatar
Messages : 4510
Date d'inscription : 04/06/2016

Message Sujet: Re: Les douze rois de Sharakhaï   Sam 5 Aoû - 15:00

@Dame Kaede alors je me suis permise de modifier légèrement la taille de l'image sur le premier post et de la mettre sous spoiler pour éviter de déformer les pages du forum ! Wink
Pour finaliser complètement tu pourras juste supprimer ton deuxième post ? :crabekiss:

Oh une chanson carrément, tu me donnes envie de l'écouter *-*



Anciennement Rym



« Tu es semblable à une étoile, on te voit quelques instants mais ta beauté est si intense qu'on s'en souvient toute notre existence »


Je suis une étoile filante, perdue dans l'océan, je répands amour et chaleur. Je suis l'étoile de Ocean Home.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame Kaede
Baleine de Nemo
Baleine de Nemo
avatar
Messages : 1172
Date d'inscription : 02/08/2017
Age : 27

Message Sujet: Re: Les douze rois de Sharakhaï   Sam 5 Aoû - 17:15

Euh, j'ai vu un bouton pour éditer, mais je n'en ai pas vu pour supprimer, sinon, je l'aurais fait...



Merci @"Louve Ailée" pour le kit :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myria
Léviathan des Nymphes
Léviathan des Nymphes
avatar
Messages : 4510
Date d'inscription : 04/06/2016

Message Sujet: Re: Les douze rois de Sharakhaï   Sam 5 Aoû - 17:27

Je viens de le faire :oni5:
Un peu hors sujet mais j'aime beaucoup le personnage sur ton avatar :onilove:



Anciennement Rym



« Tu es semblable à une étoile, on te voit quelques instants mais ta beauté est si intense qu'on s'en souvient toute notre existence »


Je suis une étoile filante, perdue dans l'océan, je répands amour et chaleur. Je suis l'étoile de Ocean Home.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame Kaede
Baleine de Nemo
Baleine de Nemo
avatar
Messages : 1172
Date d'inscription : 02/08/2017
Age : 27

Message Sujet: Re: Les douze rois de Sharakhaï   Sam 5 Aoû - 22:44

Merci :) trouvé au hasard sur google en tapant avatar manga ^^



Merci @"Louve Ailée" pour le kit :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame Kaede
Baleine de Nemo
Baleine de Nemo
avatar
Messages : 1172
Date d'inscription : 02/08/2017
Age : 27

Message Sujet: Re: Les douze rois de Sharakhaï   Sam 18 Nov - 17:06

Je déterre le topic pour vous parler du fabuleux tome 2 "The Blood Upon the Sand" (Le Sang sur le Sable), que j'ai fini hier soir!

Il est sorti il y a une semaine et c'est tant mieux. En ce froid mois de novembre, qui refuserait un voyage dans un pays où il fait 40° à l'ombre? :p

Pas moi en tout cas. Allez, sortez les gandouras, les foulards, les djellabas et les sandales, et suivez-moi dans la cité de Sharakaï! Attention à vos têtes, par contre, les hôtes sans lune sont un poil excités... Et je ne vous parle pas des onze rois restants. Ils sont quelque peu énervés.

Spoiler:
 

Bref, notre Ceda est devenue une Vierge des Sabres confirmée, et cela la rend de plus en plus intrépide. Poiurtant, il lui faut rester prudente, le moindre faux pas pourrait lui être fatal... D'autant plus que Ramahd et les Hôtes sans Lune sont loin de l'oublier, décidés à abattre les tyrans. Et dans le désert, les terrifiants asirims hurlent leur désir de vengeance et de liberté, ce qui est une épreuve terrible pour la jeune fille, connectée à eux par un lien qui ne fait que croître depuis qu'elle en connaît la nature...

Dans ce tome 2, Bradley Beaulieu développe la sphère géo-politique à fond, on a un petit goût de trône de fer à la sauce orientaliste. D'un côté les Miréens, dont le mystérieux Juvaan Xin-Lei est le fier représentant, qui aimerait s'emparer de Sharakhaï pour sa reine ambitieuse, de l'autre, les Quaimiriens, bien représentés par Ramahd et la jeune mage de sang Meryam, désormais future reine de Quaimir. Sans parler des Hôtes sans Lune, conduits par un Macide dont on savait que ce n'était pas un enfant de choeur (un véritable enfoiré pour ainsi dire, j'avoue que je le déteste... xD), qui se verrait bien poser son derrière sur le trône de Sharakhaï quand le massacre des Rois serait terminé. Quand on connaît ses méthodes pour saper le régime en place, on n'en a pas du tout envie...
Les onze rois restants deviennent des antagonistes de poids et de plus en plus travaillés. Ils se distinguent, entre ceux qui sont vivent avec le poids de leurs crimes et ont leur part de regret, comme Ihsan, ou les assoiffés de pouvoir qui s'assument, comme le charmant Cahil, ce psychopathe en chef, le "Confesseur" des rois ou encore Mesut, qui considère Sharakhaï plus comme une propriété que comme le domaine d'un peuple chéri. Des questions intéressantes se posent, par exemple, on ignore qui est le père de Ceda (même si je penche vraiment pour Kulasan, mais le saura-t-on finalement un jour?), ensuite, on ne sait toujours pas réellement quelle motivation a poussé Ayahnesh, la mère de Ceda, à donner sa vie et sa fille pour ainsi dire dans l'espoir de voir tomber les douze. Niveau style, l'auteur a toujours ce talent pour nous faire des descriptions magnifiques, sans parler de la façon de narrer au point de vue interne, d'ailleurs ceux-ci se multiplient: En plus de Ramahd, d'Emre, d'Ihsan et de Ceda, on a également celui de Davud, personnage secondaire dans le tome 1, mais qui va maintenant suivre une destinée qui promet d'être bien particulière.

Ihsan est un énorme point fort du livre à lui tout seul. Déjà dans le tome 1, c'était le Roi de Sharakhaï qui m'avait le plus éblouie par son charisme (il faut dire c'est le Roi qui détient le don de l'Eloquence), mais en plus de la bonne parole, on lui découvre une âme pas si noire que ça et même ce quelque chose que la plupart des rois ont perdu en quatre siècles: Un coeur! D'ailleurs...

Spoiler:
 

J'espère en tout cas qu'il ne mourra pas tout de suite; mine de rien, c'est un de mes persos préférés.

Le lien de Ceda avec les asirims, c'est une très bonne trouvaille, décidément, et en plus, ça augmente quelque peu les risques pour la demoiselle d'y passer. Et il y a besoin car j'ai un point négatif à relever à son sujet.

Les points négatifs maintenant. Bon, le premier, ce n'est pas vraiment de la faute de l'auteur.

- HONTE A VOUS, BRAGELONNE! Les coquilles du traducteur ne sont pas nombreuses, mais innommables. Archer écrit "archet", mais vraiment! Sans parler de certaines lourdeurs infamantes.
- Ceda a un peu trop de coups de chance compte tenu des risques (parfois inutiles d'ailleurs) qu'elle s'amuse à prendre. Ok, c'est très bien d'avoir un personnage impulsif qui réfléchit pas trop pour éviter le mary-suisme, mais dans ce cas, il faudrait qu'elle assume un peu plus les conséquences de ses actes. Cela dit, à la fin du tome, elle a détruit avec succès sa couverture. Voyons si ça la mènera dans un cachot! xD
- Certains scènes de sexe m'ont paru un poil gratuites. Ok, depuis le trône de fer, il faut cibler le public, mais quand même. Bradley, tu es trop bon pour avoir besoin de faire ça pour qu'on lise ton livre. Je t'assure.

Spoiler:
 

Bref, hormis les deux ou trois points négatifs, ce tome 2 est juste captivant, je l'ai fini en deux jours et j'ai eu autant de mal à le lâcher que le premier. Vivement le trois! ^^



Merci @"Louve Ailée" pour le kit :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Message Sujet: Re: Les douze rois de Sharakhaï   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les douze rois de Sharakhaï
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la galette des rois
» Liste des rois de Sicile.
» Galette des rois
» Couronne Briochée des Rois
» La galette des rois pour l'Elysée est normande.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ocean Home :: Our Homes :: L'encyclopédie de Poséidon :: Mer de lecture-