Un forum de discussions pour parler de tout et de rien, de vos études, de vos vacances, de vos loisirs et faire plein de connaissances !
 

Partagez | 
 

 Wolf princess & Flappy bird

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sheryl
Oeuf de Poséidon
Oeuf de Poséidon
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 01/09/2016

Message Sujet: Wolf princess & Flappy bird   Lun 3 Oct - 19:54



(Deux ans plus tôt ...)

5:20 ▬ tenue Mes doigts passèrent sous la couverture de mon lit et chevauchèrent "quelque chose" de doux, rond et moelleux. Ils semblèrent d'ailleurs grandement apprécier la présence de ce "quelque chose" qui offrait une sensation très agréable à mes doigts lors de cet début de journée riche en émotion. Les yeux fermer et encore à moitié endormis, je me mis instinctivement (comme n'importe qui le ferait) a tripoter avec soin et curiosité cette chose moelleuse qui était posée à proximité de moi. « Qu'est-ce que c'est ? » Et vous pensez à ce que je pense ? Les yeux écarquiller je me précipita pour me redresser dans l'immédiat et d'un geste brusque je retira la couverture du lit après un  lap temps de réflexion tout en retenant ma respiration. Une fois la révélation découverte, ma main qui tenait cette couverture se laissa abattre et un long silence s'en suivit. Abasourdit par la vue méconnaissable de cette "chose" qui s'était faufilé dans mon lit, je n'eus aucun mal la reconnaître. Non hélas, il ne s'agissait pas d'une donzelle aux nichons grandiose mais ce n'était autre que mon stupide hamster qui s'est faufilé je-ne-sais-comment et qui s'est retrouvé-par-X-moyen dans mon lit !

Fort heureusement que la tournure des événements ne s'amplifiait pas et que mes pensées étaient faussées sans quoi j'aurais été rapidement dans ... Comme on le dit souvent de nos jours: "dans la merde". Si l'on si fie au bon côté des choses, ce traumatisme matinal est un réveil idéal pour un paresseux de mon genre, grâce à ce qui venait de se tramer m'a permit d'évité d'être en retard pour le premier cours de la journée pour la énième fois. Non pas parce que je glandouillais deux à trois heures quand je fais ma toilette ou que je prenais un temps fou a déguster mon petit dej, mais avant de me rendre a l'établissement je devais être dans l'obligation de mener à bien mon travail quotidien de livreur de journaux pour ramasser quelque sou à ma manière et croyez-moi, le réveil est très rude à 5:00 du matin. Aussi loin que je me souvienne j'ai toujours vécu dans la classe sociale la plus basse et en quelque sorte, ma famille et moi sommes condamnés a lutter contre la famine et la pauvreté. Le temps est précieux et il ne me fallait pas plus de quinze minutes pour achever le rituel quotidien: Se toiletter, manger et s'habiller... Bref vous connaissez la chanson, pas besoin de vous faire un dessin. Une fois prêt, je saisis mon sac et après avoir jeté un coup d’œil à l'arrière pour vérifier que je n'ai rien oublié de faire, je prononça « Jā, ittekimasu. » à voix basse pour ne pas réveiller les grands dormeurs avant de sortir de ma demeure en prenant le soin de fermé la porte à clé.

En temps normal j'utilise mon vélo pour faire la distribution des journaux. Non seulement cet engin me permettait de gagner du temps dans mes déplacements mais en plus c'était moins épuisant que la course à pied. Cependant, j'ignorais toutefois que grâce à lui j'allait faire la rencontre d'une demoiselle qui réservait plus d'un tour dans son sac. Cette journée que je pensais tranquille et harmonieuse était en réalité remplit de sarcasme !

* * *

Je traversa une ruelle étroite en vélo chargé de journaux et les distribua de maison en maison avec beaucoup de dynamisme et de bonne humeur. Il ne fallait pas grand chose pour me mettre de bon pied un matin, il n'y avait rien de mieux que de s'être bien coiffé pour démarrer une bonne journée. A la première intersection je m'apprêta a tourné à droite comme à mon habitude, j'empruntais le même chemin chaque jour. Je commençais donc a bien connaître les alentours mais ... N'avez-vous entendu la rumeur qui dit que ce sont aux endroits que nous fréquentons le plus souvent que le taux d'accident devient élevé ? Manquant de vigilance, je suis témoin des faits. Maintenant, j'avais la preuve irréfutable que la rumeur n'en était plus une, c'était une vérité à part entière. Pédalant à 45km/h et manquant de visibilité vers l'avant, je tourna brusquement à l'intersection avant de remarquer la présence d'une personne juste devant moi, j'étais à deux doigts de lui rentré accidentellement dedans ! Il y avait vraiment quelqu'un qui vagabondait dans les rues à une heure pareille ?! Habituellement, il n'y a pas un chat qui me coupait la route. Par réflexe j'eus à peine le temps de détourner brusquement la trajectoire de mon vélo. Cela avait permis d'éviter de blesser la jeune femme, mais des dégâts étaient occasionnés à mon vélo dut au violent chute qui l'avait emporté, moi avec y compris.
« Itete ! » M'exclamais-je a haute voix lorsque je me suis retrouvé à terre suite à cet accident, aucune blessure n'était apparente mais je pouvais sentir une violente douleur au bras droit causé par le choc. Les journaux que je transportais se retrouvèrent éparpiller au sol et certains se firent emporter par le vent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Wolf princess & Flappy bird
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu] Flappy Bird
» Ma nouvelle Lucy Locket ( Blue Bird - 1994 )
» Ça me prouve que je suis à ma place - Jael Joseph Bird
» Draculaura & Clawd Wolf - Basic II [School's Out/Back to...]
» Clawd Wolf - Sweet 1600

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ocean Home :: L'évasion :: Les vagues :: RPG :: RPG-